Research on primate personality and social relationships

  

Projets de recherche

Accueil

A propos de PPN

Recherche

Équipe

Coopérations

Publications

Symposia

Blog sciences

Communiqués

Protection animale
et conservation

Contact

       

© 2006-2017

 

Études actuelles

Personnalité chez les grands singes
Les grands singes présentent dans leur comportement une spécificité individuelle qu'on peut décrire comme leur personnalité. Ces différences individuelles, comment influencent-elles la gestion des singes captifs? Une étude en collaboration avec des parcs zoologiques situés en Europe, le Great Ape Taxon Advisory Group of the European Endangered Species Programs et l' European Association of Zoos and Aquaria (EAZA)

Différences de personnalité chez les macaques rhésus 
Quelles différences de personnalité caractérisent les individus des macaques rhésus? Un projet de recherche en coopération avec le Prof Dr Anja Widdig, Leipzig Université et Max Planck Institut for Evolutionary Anthropology, Leipzig.

Différences de personnalité et de relations sociales chez les singes capucins
Quel rôle joue les différences individuelles dans les relations sociales? Nous examinons cette question fascinante dans une étude sur les singes capucins (Sapajus spp.), une espèce de primates qui est endémique de l'Amérique du Sud? Un projet de recherche en coopération avec le Dr Elisabetta Visalberghi et le Dr Elsa Addessi, ISTC- CNR, Unit of Cognitive Primatology and Primate Centre, Rome, l'Italie. 

Différences de personnalité et de relations sociales chez les macaques crabiers
Cette étude examine les associations de la personnalité des individus avec leurs relations sociales. En coopération avec Karlijn Gosselt-Gielen, Department for Behavioural Biology, University Utrecht

La personnalité et les relations sociales chez les gorilles
Les gorilles du parc animalier Apenheul, démontrent-ils des différences individuelles comparables à celles des grands singes de Leipzig? Comment organisent-ils leurs relations sociales? Autrement dit, pourquoi y-a-t´il des individus qui s'entendent bien, et d'autres qui s'entendent moins bien? J'essaye de trouver quelques réponses à ces questions dans un projet à long terme en coopération avec le parc animalier Apenheul aux Pays-Bas. 
 

Projets complétés

Différences de personnalité chez les singes capucins 
Comment peut-on décrire les traits comportementaux des individus de cette espèce? Nous avons étudié les singes capucins (Sapajus spp.) dans 15 tests comportementaux et 2 situations dans leurs groupes sociaux. Cette étude a impliqué 146 variables de comportement qui nous ont permis d'étudier 20 construits de personnalité générés à la base du répertoire comportementale des singes capucins. La plupart des différences individuelles étaient stables pour 6 semaines au niveau des variables des comportements singuliers et aussi au niveau agrégé de ces 20 construits. Cela montre que les singes ont présenté dans leur comportement une spécificité individuelle qu'on peut décrire comme leur personnalité comportementale. En coopération avec le Dr Elisabetta Visalberghi et le Dr Elsa Addessi, ISTC- CNR Laboratory of Cognitive Primatology, Rome, l'Italie. 
[publications]  [science blog]  

Différences de personnalité chez les macaques crabier
Nous avons fait des observations éthologiques sur 104 macaques dans six cycles d'étude pendant trois années. Chaque année, nous avons trouvé que les différences individuelles étaient stqbles au niveau des comportements spécifiques et au niveau agrégé des construits de personnalité. Ce qui est vraiment intéressant, c'est que les différences individuelles étaient substantiellement stables aussi pendant 12 et même 24 mois, malgré quelques changements dans les groupes sociaux. Cela reflète la stabilité de leurs personnalités. En plus, nous avons obtenu les jugements de personnalité de ces singes par 99 observateurs. Les résultats montrent que les juges surestiment la stabilité des différences individuelles qui peuvent être observées dans le comportement de cette espèce. Les jugements comprennent aussi des distorsions des stéréotypes divers. L'étude a montré que beaucoup de différences, comme celles entre les sexes, n'étaient qu'une question de perception des juges. Les résultats aussi ont aussi démontré que les effets des distorsions anthropomorphiques ne sont pas faciles à démêler. Un projet de recherche en coopération avec le Département de Biologie Comportementale, Université d' Utrecht aux Pays-Bas.
[publication]   [science blog]

Méthodologie pour comparer les différences de personnalité entre des espèces, illustrée à partir d'exemples de quatre espèces de singes 
Cette étude a développé des méthodologies qui permettent d'analyser la comparabilité des différences individuelles parmi les différentes espèces. Elles ont été démontrées dans une étude avec quatre espèces de singes observées au parc zoologique de Berlin et à la fourrière de Berlin. Les analyses ont démontré que, dans chaque espèce, les différences individuelles dans certains comportements étaient stables pour quelques semaines et peuvent ainsi être décrites comme dimensions de personnalité. En plus, les structures d'association entre les comportements sociaux étaient très similaires parmi les quatre espèces. Ces structures peuvent être décrites par trois construits de personnalité, l'orientation sociale, l'agressivité et la dominance. Cette comparabilité au niveau des construits de personnalité nous permet de mettre ces espèces en parallèle concernant leurs niveaux moyens sur ces dimensions interindividuelles. Une étude avec des capucins olives (Cebus olivaceus), des mandrills (Mandrillus sphinx), des macaques toques (Macaca sinica) et des macaques rhésus (Macaca mulatta). 
[publication]   [science blog]   [science blog]

Personnalité chez les Grands Singes - Méthodes et approches
Les individus des espèces de grands singes, sont-ils différents les uns des 'autres? Comment sont ces différences interindividuelles, sont-elles aléatoires ou stables dans le temps? Et comment est-il possible de les mesurer avec les espèces non humaines? Dans ce projet au Max-Planck Institute for Evolutionary Anthropology et le Zoo Leipzig, j'ai exposé ces questions dans une grande étude basée sur 20 grands singes, chimpanzés (Pan troglodytes), bonobos (Pan paniscus), gorilles (Gorilla gorilla) et orang-outans (Pongo abelii; Pongo pygmaeus). 
[publications]  [science blog]   [science blog]